Review #8 – Le détartrage naturel

IMG_1156.jpg

Parce qu’adopter un chien errant, c’est aussi soigner tous ses problèmes accumulés depuis toutes ces années, je vous le dis aujourd’hui sans détour : Ashélia pue du bec.

Voilà, c’est dit, vous savez tout. Non seulement elle a mauvaise haleine, mais elle a en plus une jolie accumulation de tartre sur les chicots. Bien évidemment rien d’anormal vu son vécu jusqu’à présent, et nous pourrions aussi bien décider de péter notre tirelire et lui offrir un bon détartrage des familles (200€ au bas mot pour du basique, ça peut monter jusqu’à 300€ si y’a beaucoup à faire) maaaais… Premièrement nous n’envisageons pas encore de vendre un rein au marché noir, deuxièmement il faudrait qu’Ashélia accepte de se faire curer les dents, et ça, c’est la blague du siècle.

Dans cet article nous allons donc discuter des différentes solutions que j’ai envisagé pour remédier à la chose.

AVANT
Voilà sur quoi nous partions à la base donc. Ceci est le côté gauche, car là où la plaque est la plus présente sur le croc en référence. Excusez la qualité médiocre de la photo, à ce moment là, Ashélia ne se laissait vraiment pas facilement manipuler.

Le PlaqueOff

22892_809893

C’est un produit qui se trouve sous deux formes ; en bonbons, et en poudre. Notez que ce dernier coûte nettement plus cher que le premier (30,37€ les 100g en poudre contre 10,83€ les 100g en bonbon) et semble doté d’une bien meilleure composition (essentiellement de l’algue Ascophyllum Nodosum -qui est une algue utilisée pour ses propriétés amincissantes chez les humains d’ailleurs- pour la poudre, mais des additifs comme du blé, du maïs, de l’orge, du riz pour les bonbons) mais c’est bien les bonbons que j’ai choisis pour ce test, parce que comme d’habitude je n’ai pas bien réfléchi avant d’appuyer sur « Payer » et que si j’avais poussé mes recherches un tantinet plus loin à ce moment là je me serais aperçue qu’il suffisait tout bêtement de commander une boîte d’Ascophyllum Nodosum bio dans une boutique. Bien ouej Fox.

Le test a commencé le 15 novembre 2017 et a duré pendant près de 3 mois à raison de 4 à 5 bonbons par jour. Le PlaqueOff a normalement pour effet d’empêcher la formation de tartre et ramollir celui déjà installé afin qu’il tombe tout seul. Ça doit également supprimer la mauvaise haleine. Pour une titoune plutôt têtue et exigeante vis à vis de la bouffe, elle n’a eu aucun souci à croquer ces petits bonbons jour après jour donc appétence validée.

Pour ce qui est de la mauvaise haleine, celle-ci s’en est effectivement allée presque entièrement au bout de quelques jours à peine. Je dis presque car il subsistait toujours ce petit fumet propre au chien, et ça, je doute qu’aucun complément alimentaire y fasse quelque chose 😀

Malgré tout, après 1 mois d’utilisation : rien de folichon, aucun changement, aucune amélioration, ou bien la parfaite représentation de l’expression « pisser dans un violon ». A ce niveau là, j’étais déjà déçue bien que je ne m’attendais pas à grand chose, mais il ne s’agissait que de la moitié du chemin alors soit, continuons jusqu’à la fin.

Près de 2 mois plus tard, tous les bonbons y sont passés, il ne m’en restait plus aucun et toujours pas grande amélioration du côté des quenottes d’Ashélia. C’est donc un échec officiel, le PlaqueOff n’aura eu raison que de la mauvaise haleine de ma poupée, et quitte à dépenser de l’argent pour ça autant lui acheter des chewing-gum.

 

Ascophyllum Nodosum

41pTlr39OvL

Comme je ne suis pas que bête, c’est le 26 mars 2018 que j’ai commencé la cure de l’algue marine aussi communément appelée varech ou encore kelp qui semble déjà beaucoup plus à propos et utile pour le but recherché. J’ai donc commandé mon sachet de 500g d’Ascophyllum Nodosum bio 100% pure et naturelle au prix de 12€95 et c’est parti pour 1 cuillère à soupe chaque jour dans la gamelle. Le varech a l’apparence d’une simple poudre verte (qui sent très fort, mais on s’y habitue à force) et je conseille de la mélanger avec un peu d’eau dans la gamelle ou avec de l’huile de coco, car tel quel, Ashélia a eu du mal à trouver cela appétant. Détail à retenir : entre temps, j’ai changé l’alimentation de ma loute en passant de croquettes Carnilove à une ration ménagère plus adaptée à ses besoins et son mode de vie.

Pas de date butoir cette fois-ci, c’est un complément alimentaire à voir sur le temps. Cela dit après un peu plus d’1 mois j’ai quand même été tenté de faire une photo témoin :

PENDANT_VARECH
Le tartre sur la base de ses incisives a nettement diminué voire disparu, idem pour celui sur ses prémolaires, quant à la grosse plaque présente sur sa canine, on remarque qu’elle commence à être rongée sur le pourtour, notamment sur la zone en haut à gauche.

Certes l’amélioration n’est pas encore flagrante, mais sa mauvaise haleine a disparu, et on commence à noter la progression (même si la photo ne rend pas encore bien justice, mais comme d’habitude il n’est pas évident de la photographier sous toutes les coutures)

C’est le 2 Juillet 2018 (plus de 3 mois plus tard) que le paquet fut terminé. Voici la photo témoin :

APRES_VARECH.jpg
Nette amélioration visible, le tartre est considérablement réduit sur le croc notamment la grosse plaque en haut à gauche qui s’épure. Plus de mauvaise haleine non plus.

Si le varech a eu une utilité certaine dans ce détartrage naturel, je pense que c’est un complément alimentaire à faire tenir sur la durée, une très longue durée. J’ai donc stoppé le test ici pour l’algue (qui sera réintroduite une fois tous mes tests terminés) et ai continué avec un autre produit naturel très connu qui aurait des propriétés anti-tartre : le kéfir de lait ! Mais je parlerai de celui-ci dans un prochain article.

Conclusion…

… Qui n’en sera pas vraiment une étant donné que mes recherches ne sont pas encore terminées même après près de 8 mois. Au final, le PlaqueOff doit certainement être utile pour autant qu’on utilise la poudre et non les bonbons, l’Ascophyllum Nodosum fonctionne plutôt bien mais prend vraiment son temps (donc ne conviendra pas pour un état d’urgence) et pour le kéfir, c’est à voir prochainement. Il faut savoir que les barfeurs ont rarement ce problème étant donné que les chiens se nettoient directement les dents en rouziguant les os de leur gamelle et que la viande crue a le mérite de ne pas coller aux dents, mais donner un os chaque jour à ronger à son loulou quand il est aux croquettes c’est prendre le risque de s’attirer pas mal de diarrhées 🤔

Il existe plein d’autres petites solutions pour assainir les dents ; comme les dentifrices spéciaux pour chien, la spiruline, les bois de cerf (qu’Ashélia ronge également de temps à autre ici) mais au delà de l’efficacité d’un produit, je m’intéresse aussi à son mode d’administration qui doit convenir à la difficulté d’Ashélia (qui n’a a priori aucune envie de me rendre la tâche plus aisée) on se retrouve donc prochainement pour une review sur le kéfir de lait ! 😀

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s